crincrin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Sans doute réduplication de crin. On le trouve dans Les Fâcheux de Molière pour désigner un jouet d’enfant.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
crincrin crincrins
/kʁɛ̃.kʁɛ̃/

crincrin /kʁɛ̃.kʁɛ̃/ masculin

  1. (Familier) Mauvais violon.
    • Danser aux sons d’un méchant crincrin.
  2. (Populaire) Violon.
    • Jeune violoniste itinérant, Dao-sheng aurait pu vivre heureux comme un héros sorti tout droit du Pavillon aux pivoines, à titiller son crincrin et à pincer les fesses des ribaudes dans les tripots, sans ce malheureux sourire adressé au cours d’un concert à Lan-Ying, la promise du Deuxième Seigneur, Zhao, qui, fou de rage, expédie le violoneux transi au bagne. (Thierry Gandillot résumant dans L’Express du 31/01/2002 le roman L’éternité n’est pas de trop de François Cheng [1])
  3. (Par métonymie) Celui qui en joue.
  4. (Par extension) Son qui écorche l’oreille.
    • Le violon, faut bien le dire,
    Quand c’est mal joué y’a rien de pire,
    Crève-tympan et crincrin.
    (Henri Tachan Le violon)
    • Les crincrins de l’orchestre ne décourageaient pas les danseurs.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]