droits de l’homme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
(Redirigé depuis droits de l'homme)
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : droits de l’Homme

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xviiie siècle) Ce concept et son expression apparaissent au XVIIIe siècle quand on assimile plusieurs concepts issus du droit romain : le droit naturel (jus naturae) « fondé sur les lois de la nature » et valable pour toute la Création, le droit des gens (jus gentium) applicable à tous les hommes (par opposition au droit civil (jus civile qui varie pour chaque civitas, « cité »), et le concept de droit commun (jus commune) « commun à tous les hommes » qui a perdu son sens initial.
→ voir droit et homme.

Locution nominale[modifier | modifier le wikitexte]

droits de l’homme /dʁwa də l‿ɔm/ masculin pluriel

  1. (Au pluriel) Prérogative universelle que possède chaque être humain.
    • Les pays libres sont ceux où les droits de l’homme sont respectés, et où, par conséquent, les lois sont justes. Partout où elles offensent l’humanité par un excès de rigueur, c’est une preuve que la dignité de l’homme n’y est pas connue, que celle du citoyen n’existe pas : c’est une preuve que le législateur n’est qu’un maître qui commande à des esclaves, et qui les châtie impitoyablement suivant sa fantaisie. (Robespierre, Discours sur la peine de mort, le 30 mai 1791 au sein de l’Assemblée constituante)
    • Les droits de l’homme sont généralement reconnus dans les pays occidentaux par la loi, par des normes de valeur constitutionnelle ou par des conventions internationales afin que leur respect soit assuré, si besoin est même contre l’État.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]