lapalissade

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivé avec le suffixe -ade du nom de Jacques II de Chabannes de La Palice (ou La Palisse) sur lequel on fit une chanson populaire composée dit-on par ses soldats et remplie de vérités évidentes (« vérités de La Palisse »), comme par exemple « Un quart d'heure avant sa mort, il était encore en vie ». Ils voulaient dire par là qu'il s'était battu comme un lion jusqu'à la blessure qui le terrassa en un quart d'heure. Mais une autre explication serait une mauvaise lecture des mots inscrits sur son tombeau : "Il ferait encore envie".

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
lapalissade lapalissades
/la.pa.li.sad/

lapalissade /la.pa.li.sad/ féminin

  1. Chose évidente, tautologique, réflexion niaise ou ridicule tant elle est évidente.
    • Le comédien n'est pas une machine. C'est une lapalissade qu'il est bon de crier à tue-tête. Le comédien n'est pas un pion, un robot. (Jean Vilar, De la tradition théâtrale, L'Arche, 1955. Cent ans de théâtre)
    • Woody Allen l’a d’ailleurs confirmé lors de la conférence de presse qui suivait le film: "Je suis contre la mort". Et d’enfiler ensuite quelques aphorismes et lapalissades : "Vieillir n’est pas drôle", "Il faut vivre dans l’illusion pour pouvoir vivre" ou encore "Pour réussir un bon film, il faut engager de bons acteurs". (Bernard PELLEGRIN, Festival de Cannes : Quand Woody Allen cite Shakespeare, lesechos.fr, 15 mai 2010)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]