soi-disant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De soi et disant, participe présent du verbe dire. C’est à l’origine un archaïsme latinisant propre au vocabulaire du droit, longtemps utilisé en latin, où soi a la valeur du génitif latin sui (« de soi ») ; il signifie littéralement « disant de soi-même ».

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Invariable
soi-disant
/swa.di.zɑ̃/

soi-disant /swa.di.zɑ̃/ invariable

  1. Autoproclamé ; qui se déclare tel. — Note : Le sujet se prétend être ainsi.
    • Aussitôt que le navire entra dans le port, il fut accosté par les représentants d’un soi-disant Comité provisoire, qui mit l’embargo sur le reste des provisions. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, page 420, Mercure de France, 1921)
  2. (Sens critiqué) Prétendu. — Note : Il s’agit d’une mise en doute par celui qui l’emploie.
    • La soi-disant liberté d’expression.
    • Loin d’être celui de la soi-disant koïné, […] c’est un grec sémite, un calque absolu, une langue artificielle par nature, celle de scribes ayant sous les yeux un original ou des originaux hébreux, et s’appliquant — s’acharnant — à les verser au grec aussi fidèlement que possible, hors toute autre prétention que celle-là. (Bernard Dubourg, L’invention de Jésus, tome I, « L’hébreu du Nouveau Testament », Paris, Éditions Gallimard, 1987, p. 110)
Note[modifier | modifier le wikitexte]
  • Ce dernier emploi est condamné par les puristes, pour lesquels le sujet de soi-disant ne peut être qu’un être conscient, qui se définit comme tel.
  • De la même manière, l’emploi de soi-disant pour « présumé » mais par d’autres personnes, n’est pas parfaitement correct : Le soi-disant coupable. Le doute de sa culpabilité provient du narrateur et non du coupable lui-même (soi), qui se déclarerait innocent. En l’occurrence, l’expression le prétendu coupable" est préférable.
  • Autrefois adjectif s’accordant en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte, soi-disant est un adjectif invariable dans la pratique moderne de la langue française. L'on trouve encore parfois cet usage.
  • […], des marchands d’un champagne dont la médiocrité n’était dépassée que par son prix qui ne cessait de monter, ne se préoccupaient plus, à Montmartre comme à Montparnasse, que d'adapter les soi-disants plaisirs de Paris à des images étrangères et le plus souvent chromolithographiques. (Jean Valmy-Baysse, La curieuse aventure des boulevards extérieurs, Éditions Albin-Michel, 1950, p.237)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Adverbe[modifier | modifier le wikitexte]

Invariable
soi-disant
/swa.di.zɑ̃/

soi-disant /swa.di.zɑ̃/ invariable

  1. (Par raillerie ou par mépris) Prétendument, avec une mise en doute de la part du locuteur.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]