tournesol

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du verbe tourner et de sol, pour soleil, car les fleurs de ces plantes se tournent en direction du soleil.
(Colorant) D’un des noms d’une héliotrope.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tournesol tournesols
/tuʁ.nə.sɔl/

tournesol /tuʁ.nə.sɔl/ masculin

Une fleur de tournesol. (3)
Fleur de tournesol, détail.
Graines de tournesol.
  1. (Botanique) Nom vernaculaire d’une espèce d’héliotrope (Heliotropus sp.).
  2. (Botanique) Synonyme d’hélianthe, genre de la familles des Asteracées.
  3. (Courant) (Botanique) (Agriculture) Helianthus annuus, espèce d’hélianthe à très grandes fleurs. Ses graines oléagineuses sont utilisées dans l’alimentation et ses fleurs comme ornement.
    • Le tournesol est surtout cultivé pour ses graines oléagineuses ; une variété, le soleil uniflore ou soleil de Russie, est particulièrement intéressante, surtout la variété à graines blanches. (Le Chasseur français, n°606, février 1942, page 108)
    • Les cours de la graine de tournesol fluctuent en fonction de l'humeur des triturateurs et donc de la demande en huile. (ÉPIS-CENTRE Infos, mai 2010)
    • Le tournesol est originaire d’Amérique du Nord et a été introduit en Europe vers 1510 par les explorateurs espagnols. Il s’y est progressivement diffusé jusqu’en Russie. Il a d’abord été cultivé comme plante ornementale puis pour des graines consommées grillées ou crues comme friandises. Le tournesol est principalement cultivé pour ses graines, qui constituent la seconde source mondiale d’huile comestible. L’huile de tournesol... Le tourteau, riche en protéines, est utilisé pour l’alimentation du bétail (porcs, volaille, bovins). On consomme aussi les graines salées, crues ou grillées. Les graines crues constituent un aliment de base pour les volailles et les oiseaux de compagnie. Les plants sont utilisés comme fourrage ou engrais vert. — (Cirad/Gret/MAE, Mémento de l'Agronome, 1 692 p., page 925, 2002, Paris, France, Cirad/Gret/Ministère des Affaires Etrangères (+ 2 cdroms))
  4. (Chimie) Matière colorante bleue, issue à l’origine d'une héliotrope (Heliotropus sp.) et de divers lichens.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]