à dépêche-compagnon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Comme le travail fait par un compagnon qui travaille en se dépêchant.
(Militaire) Pour dépêcher l’adversaire dans l’autre monde.

Locution adverbiale [modifier le wikicode]

Invariable
à dépêche-compagnon
\a de.pɛʃ kɔ̃.pa.ɲɔ̃\

à dépêche-compagnon \a de.pɛʃ kɔ̃.pa.ɲɔ̃\

  1. (Rare) Vite et négligemment, en ne cherchant qu’à finir vite, en négligeant l’ouvrage.
    • Il y sévissait, comme dans toutes les cliniques retapées à dépêche-compagnon, une odeur désagréable de formol mêlé de mauvais plâtre. — (Yves Klein; Delicati pueri)
    • Par groupes, les années écoulées me reviennent en sautant à dépêche compagnon, à cheval fondu, à cloche pied et tout cela danse, tout cela chante, tout cela crie dans ma mémoire… — (René Méjean; Une amitié : Baptiste Bonnet-Joseph Loubet)
  2. (Militaire) Sans quartier, ni pitié.
    • Ils se joignent au renfort providentiel, fondent sur les soldats, se battent à dépêche-compagnon, les mettent en fuite, les poursuivent, leur enlèvent leur canon qu’ils jettent à la rivière, leur font quelques prisonniers qu’ils ramènent au village en chantant. — (Alphonse Lusignan; L’affaire de Saint-Denis, dans Le Canada Français, 1890)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]