çà et là

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de çà (« → voir ici ») et de .

Jusqu'au XVIe siècle, çà était utilisé comme un adverbe de lieu synonyme de ici (venez çà! au lieu de venez ici!). Tombé en désuétude à partir du XIXe siècle, il ne se retrouve aujourd'hui que dans la locution çà et là, évoluant vers un sens évoquant l'éparpillement [1].

Locution adverbiale [modifier le wikicode]

çà et là \sa e la\

  1. Ici et là ; par-ci par-là ; un peu partout ; à droite à gauche.
    • Sur le bord de ces rivières qui se versent dans ce lac, on trouve en quantité du cuivre natif épars çà et là sur le rivage. — (Aventures de Carver chez les sauvages de l'Amérique septentrionale, Tours, chez Alfred Mame & Cie, 1845,p. 107)
    • Un piano était fixé dans ce salon, et sur ses murs de bois, tapissés en soie jaune, on voyait çà et là des tableaux d’une petite dimension, […] — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Et c’étaient encore, çà et là, de solennelles et de cocasses définitions telles que celle-ci qui figure dans la vie de César de Bus : […]. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • La saison fonçait les feuillages, touchait d'or les près, carminait çà et là une branche. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954)
    • Hamhung, deuxième ville du pays, était plongée dans l’obscurité, trouée çà et là par la lueur des lampes à huile dans des appartements. — (Philippe Pons, Corée du Nord, un État-guérilla en mutation, Gallimard, coll. « La Suite des temps », avril 2016, page 422 ISBN 9782070142491)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Faut-il écrire «ça et là» ou «çà et là» ?, dans Le Figaro, 29 Janvier 2017.