épidémique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot dérivé de épidémie avec le suffixe -ique.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
épidémique épidémiques
\e.pi.de.mik\

épidémique \e.pi.de.mik\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Qui tient de l’épidémie.
    • Après une période de six années de disette et de souffrances, une maladie épidémique, appelée peste blanche, se déclare dans la paroisse vers le mois de Mai et en décime la population. Les registres de cette année 1779 constatent 277 décès. — (« Plérin : quelques notes sur cette commune », dans l’Annuaire des Côtes-du-Nord, tome 3, Saint-Brieuc : chez L. Prud'Homme, 1853, p. 25)
    • C'est une espèce de maladie épidémique qui a régné à Paris depuis l'hiver dernier. Il y en a beaucoup aux filles Sainte-Marie de la rue du Bac et plusieurs en sont mortes. — (Mémoires du duc de Luynes sur la cour de Louis XV (1735-1758), publiés par MM. L. Dussieux & E. Soulié, tome 9 (1748-1749), Paris : chez Firmin Didot frères, fils & Cie, 1862, p. 399)
  2. (Figuré) (Par analogie) Qui se répand rapidement, parmi un grand nombre de gens.
    • Avec le confinement et son télétravail corollaire s’est développée une horizontalisation massive des pratiques professionnelles. Par « horizontal », il ne faut pas entendre ici une fin soudaine de toute verticalité dans les processus de décision, mais une tendance épidémique à travailler en position couchée, sur son lit ou son canapé. — (Nicolas Santolaria, Salarié sur canapé ou le travailleur horizontal, Le Monde. Mis en ligne le 22 juin 2020)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]