éraillure

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
éraillure éraillures
\e.ʁa.jyʁ\

éraillure \e.ʁa.jyʁ\ féminin

  1. Marque qui reste à un tissu quand il est éraillé. Endroit éraillé du tissu
    • Ce n'était point une linition douce, une fomentation onctueuse, mais un massage vigoureux, pratiqué à bras raccourcis, et qui rappelait plutôt les éraillures de l'étrille que les caresses de la main. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • 5A - Détermination de la résistance à l'éraillure, méthode dite "des lames de scie"
      5B - Détermination de la résistance à l'éraillure, méthode dite "des masselottes" (1/3)

      (Spécification technique relative aux articles confectionnés à base de tricot -n°5504 - Décret n° 99-597 du 8 juillet 1999)
  2. (Mécanique) Usure d'adhérence. Phénomène qui se produit lorsque des surfaces de glissement entrent en contact et que des fragments de l'une sont arrachés et se collent sur l'autre.
    • La douille intérieure a été déposée, et on a observé une importante éraillure irrégulière sur toute la circonférence de la surface extérieure de la douille intérieure. (Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST))

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]