été de la Saint-Martin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De été et Saint-Martin, fête célébrée le 11 novembre.

Locution nominale [modifier le wikicode]

été de la Saint-Martin \e.te də la sɛ̃ maʁ.tɛ̃\ masculin (pluriel à préciser)

  1. (Vieilli) Période de redoux se produisant au mois de novembre.
    • Le 11 novembre 1453, par une de ces belles journées d'automne que nos pères appelaient l'été de la Saint-Martin, il y eut un grand émoi dans la bonne ville de Dijon. — (Étienne Bavard, Philippe Pot, Légendes bourguignonnes, 1872)
    • Et à l’été de la Saint-Martin, l'oie est à point. Et l'oie, on s'en fourrait jusque-là, même les morceaux honteux. Et pas que l'oie, d'ailleurs. Du potage gras, et des huîtres aux saucisses truffées, et du rôti à la ficelle, et des crèmes fines ! Et des petits choux ! Quel gueuleton ! — (Jean-Luc Hennig, Érotique du vin, éd. Zulma, 1999, p. 91)
    • Quand le ciel était incertain
      Nous faisions feu de quatre planches
      L’amour demeurait bleu pervenche
      À l’été de la Saint-Martin
      — (Jean Ferrat, À l’été de la Saint-Martin)
    • Viens encor', viens ma favorite
      Descendons ensemble au jardin
      Viens effeuiller la marguerite
      De l’été de la Saint Martin
      — (Georges Brassens, Saturne)

Synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]