înel

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : inel


Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1910) Le mot apparaît sous cette graphie dans L’Hérésiarque et Cie de Guillaume Apollinaire. Vient de l’ancien français isnel.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin înel
\i.nɛl\
înels
\i.nɛl\
Féminin înelle
\i.nɛl\
înelles
\i.nɛl\

înel \i.nɛl\

  1. (Hapax) Agile ; prompt ; rapide.
    • Et, de vrai, il paraissait qu’il y eût un peu de foleur dans sa grâce et sa joliesse. Selon les attitudes de son corps înel, ses mains gesticulaient en chironomie. Nostalgiquement, elle mima encore les mouvements lents des oliveuses de Judée gantées et accroupies, quand choient les olives mûres. — (Guillaume Apollinaire, « La Danseuse », dans L’Hérésiarque et Cie, Paris : chez Stock, 1910)
    • Puis le chiffonnier fit venir une fille de quinze ans, svelte, înelle, coiffée d'une énorme tignasse huileuse. Cette fille s’appelait Geneviève. Je la saluai lyriquement : […]. — (Guillaume Apollinaire, « Histoire d'une famille vertueuse, d’une hotte et d’un calcul », dans L’Hérésiarque et Cie, Paris : chez Stock, 1910)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Claude Debon, Apollinaire : glossaire des œuvres complètes, Publications de Sorbonne Nouvelle Paris III, ISBN 2903019762, 1988, p. 59