ـَةٌ

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Arabe[modifier le wikicode]

    Suffixe [modifier le wikicode]

    ـَةٌ (-@ũ) /.a.tun/ (Isolée َةٌ, finale ـَةٌ), écriture abrégée: ـة

    1. Suffixe marquant le féminin des adjectifs qualificatifs.
    2. Suffixe marquant l'équivalent féminin d'un nom de personnage masculin.
    3. Suffixe marquant un item d'un nom d'espèce.
    4. Suffixe marquant un item d'un nom collectif.
    5. Suffixe formant un nom d'instance (concret) à partir d'un nom d'action (abstrait).
    6. Suffixe formant un nom abstrait à partir d'un adjectif relatif ـِيٌّ (-iy²ũ).
    7. Suffixe formant un nom à partir d'adjectif ou de participe, actif ou passif, décrivant une caractéristique physique ou comportementale.
    8. Suffixe permettant de former un nom à partir d'un adjectif.
    9. Suffixe apportant un caractère d'intensité.
    10. Suffixe marquant le pluriel d'un nom singulier.
    11. Suffixe compensant une consonne omise ou apocope.

    Prononciation[modifier le wikicode]

    Lorsque les désinences sont prononcées, en arabe classique ou formel, il se prononce /.at/ et est suivi des désinences casuelles habituelles, -u/-un, -i/-in ou -a/an au singulier, etc. En expression courante, seul le a se fait sentir, et le t est remplacé par un h en situation de pause.

    Orthographe[modifier le wikicode]

    Le suffixe « -at » est composé d'une fatha : ــَ et d'un tāʾ marbūṭa ة), qui se trace comme un ه (h) final mais a la valeur d'un ت (t) dont il conserve les deux points. Il porte les désinences casuelles en fin de mot, lorsqu'elles sont transcrites.
    Dans le cas de la désinence -an, le tāʾ marbūṭa n'est pas suivi d'un alif muet :
    • عَادَةً (3âd@ã) (usuellement).
    Lorsqu'un suffixe lui est ajouté, le ت (t) retrouve sa forme usuelle :
    • غُرْفَة (Rurf@) (une chambre) donne ainsi غُرْفَتِي (Rurfatî) (ma chambre) avec le suffixe ـِي () (de moi).
    • Dans une orthographe phonétique moins formelle, le ة (@) est effectivement remplacé par un ه (h), notamment en Égypte ou au Soudan.

    Grammaire[modifier le wikicode]

    Le suffixe dénote pratiquement toujours des mots grammaticalement féminins.
    Adjoint à un mot se terminant par ـًى ou un ـًا (), il transforme cette désinence en un a long : ـَاةٌ.
    • فَتًى (un jeune) donne au féminin فَتَاةٌ (une jeune fille).

    Voir aussi[modifier le wikicode]