75

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : ’75

Conventions internationales[modifier le wikicode]

Numéral [modifier le wikicode]

75

  1. Numéral en chiffres arabes du nombre soixante-quinze, en notation décimale. Selon la base utilisée, ce numéral peut représenter d’autres nombres. En notation hexadécimale, par exemple, ce numéral représente le nombre cent-dix-sept ; en octal, soixante-et-un.
  2. (Par ellipse) (Dans la plupart des langues) Une année qui se termine par 75.

Transcriptions dans diverses écritures[modifier le wikicode]

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

(Ellipse d’une année) :

Français[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
75
\swa.sɑ̃t.kɛ̃z\
Un 75 modèle 1897 (4).

75 \swa.sɑ̃t.kɛ̃z\ masculin invariable

  1. Soixante-quinze.
    • Notre jeu favori est de nous cacher dans le fossé au bord de la départementale et de bondir comme des diables de leur boîte dès que nous apercevons une voiture immatriculée 75 : « Parisiens, têtes de chien, parigots, têtes de veau ! » C'est idiot mais ça nous faisait bien rire. — (Jeannette Bougrab, Maudites, Albin Michel, 2015)
    • Le numéro gagnant est le 75.
  2. (Par ellipse) Quelqu’une année qui se termine par 75.
    • Elle a eu son bac en 75 (sous-entendu en 1975).
  3. (Familier) Habitant du département de Paris.
    • Les 75 de l’année dernière sont arrivés au camping et ont repris le même emplacement.
  4. (Militaire) Canon qui tire des projectiles de 75 millimètres de diamètre.
    • Le concert est formidable : les 75 tapent si fort et si dru que le fracas des grosses marmites boches se perd dans leurs rugissements. — (Paul Tézenas du Montcel, Dans les tranchées. journal d’un officier du 102e Territorial, Montbrison, Eleuthère Brassart, (1925).)
    • Ce même commandant janséniste est celui qui me dit un jour, alors que je venais de faire passer un avis aux batteries de 75 : « Alors vous croyez que, parce qu'on les avise qu'ils tirent trop long, ils vont changer quelque chose ? » — (Alain, Souvenirs de guerre, p.58, Hartmann, 1937)
    • Les équipements semblaient neufs tant ils étaient bien entretenus. On pouvait surprendre des réflexions de ce genre :
      « Au moins, on sait à quoi servent nos impôts.
      – Nous n’avons plus rien à craindre des Pruscos.
      – Nous avons une armée bien équipée et puis nous avons le fameux 75 à tir rapide… »
      — (Édouard Bled, J’avais un an en 1900, Fayard, 1987, Le Livre de Poche, page 183.)
    • La France mettait ses espoirs en ces batteries de canons de 75 à tir rapide au rythme de vingt-quatre coups à la minute. Il était bien supérieur, dit-on, au 77 allemand, au 88 autrichien. De plus, nous avions la fameuse poudre, la turpinite, du chimiste Turpin. — (Édouard Bled, J’avais un an en 1900, Fayard, 1987, Le Livre de Poche, page 222.)
    • Les Viêts sont en train de s'exciter à l'extérieur de la base. Ils en veulent sans doute à nos avions, mais ce coup-ci, c'est à coups de 75 qu'ils sont invités à plus de discrétion. — (Marc Bertin, Packet sur Diên Biên Phu, PUF, 1991.)
  5. (Par extension) Ce projectile lui-même.

Dérivés[modifier le wikicode]

Nom propre [modifier le wikicode]

masculin singulier
75
\swa.sɑ̃t.kɛ̃z\

75 masculin singulier

  1. (France) Département de Paris.
    • J’habite dans le 75.

Synonymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • 75 sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg