Achéron

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Acheron

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Via le latin Acheron, du grec ancien.

Nom propre[modifier | modifier le wikicode]

Achéron /a.ke.ʁɔ̃/ masculin

  1. (Mythologie) Fleuve des Enfers.
    • Dans la deuxième partie sont tous les coupables, qui s’empressent de passer le fleuve Achéron dans la barque du nautonier des Enfers. (François Noël, Dictionnaire de la fable, volume 1, page 524, Le Normant imprimeur-libraire, 1823)
    • Lucrèce, dans son troisième livre, entreprend de chasser des cœurs « cette crainte de l’Achéron qui trouble jusqu’au fond de la vie humaine ». (Louis Rougier, Histoire d’une faillite philosophique : la Scolastique, 1966)
  2. (Poétique) (Désuet) L’enfer ; la mort.
    • Un mal qui répand la terreur […]
      La peste, puisqu’il faut l’appeler par son nom,
      Capable d’enrichir en un jour l’Achéron.
      (Jean de La Fontaine, Fables VII, 1)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

  • /a.ke.ʁɔ̃/[1]
  • La prononciation /a.ʃe.ʁɔ̃/ est parfois donnée[2][3], mais est ancienne ou marginale.
  • Marc Alexandre Caminade, dans Premiers éléments de la langue française, en 1803, signale qu'on peut l’entendre avec le son k chez les chanteurs, mais que normalement c’est le son ʃ.
  • Pierre Larousse (1817-1875) indique en 1866 : « a-ké-ron, ou a-ché-ron ; cette dernière prononciation qui figure dans le dictionnaire de l’Acad., a été adoptée au Théâtre-Français. Malgré ces deux autorités, beaucoup préfèrent a-ké-ron »[4].

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Le Grand Robert de la langue française, Le Robert, 2005-2008 (version de démonstration)
  2. Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872-1877 (Achéron)
  3. Reverso (dictionnaire.reverso.net)Synapse, Softissimo, 2007 → consulter cet ouvrage
  4. Pierre Larousse (1817-1875), Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle, tome 1 (1866), page 68, colonnes 3-4 , lien procuré par Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k50723k/f69.image.r=.langFR .