Amaryllis

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : amaryllis

Conventions internationales[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1753) Du latin Amaryllis.

Nom commun [modifier le wikicode]

Amaryllis belladonna.jpg

Amaryllis

  1. (Botanique) Amaryllis.

Synonymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin Amaryllis.

Nom propre [modifier le wikicode]

Amaryllis \Prononciation ?\ féminin

  1. Bergère de l’Antiquité.

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Allemand[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin Amaryllis.

Nom commun [modifier le wikicode]

Amaryllis \Prononciation ?\ féminin

  1. (Botanique) Amaryllis.
    • Die Gattung Amaryllis war ursprünglich von Carl von Linné weit breiter gefasst worden als heute.

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Amaryllis sur l’encyclopédie Wikipédia (en allemand) Wikipedia-logo-v2.svg

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du grec ancien Ἀμαρυλλίς, Amarullís[1].

Nom propre [modifier le wikicode]

Cas Singulier
Nominatif Amaryllis
Vocatif Amaryllis
Accusatif Amaryllidem
Génitif Amaryllidis
Datif Amaryllidī
Ablatif Amaryllidĕ

Amaryllis \Prononciation ?\ féminin

  1. Amaryllis.
    • Adferat aut uvas, aut quas Amaryllis amabat –
      at nunc castaneas non amat illa nuces.
      quin etiam turdoque licet missaque columba
      te memorem dominae testificere tuae.
      — (Ovide, Ars amatoria)
      Envoie-lui ou des raisins ou de ces châtaignes qu’aimait Amaryllis ; mais les Amaryllis de nos jours aiment peu les châtaignes. Un envoi de grives ou de colombes lui prouvera que tu ne l’oublies point. — (traduction)

Références[modifier le wikicode]

  1. « Amaryllis », dans Charlton T. Lewis et Charles ShortA Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 → consulter cet ouvrage