botanique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Adjectif) Du grec ancien βοτανικός, botanikós (« d’herbe »).
(Nom) Du grec ancien βοτανική, botanikê (« [science] des herbes ») [1].

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
botanique botaniques
\bɔ.ta.nik\

botanique \bɔ.ta.nik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’étude des végétaux.
    • Elle travaille dans un jardin botanique.
    • Un dictionnaire botanique.
    • Elle est souvent synonyme de virées étudiantes, d’escapades botaniques singulières, voire de tourisme sexuel.— (Virginie Ballet, Pays-Bas. Amsterdam, canal historique, Libération le 17 juin 2016)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
botanique botaniques
\bɔ.ta.nik\

botanique \bɔ.ta.nik\ féminin

  1. Science consacrée à l’étude des végétaux.
    • Les amateurs, […], ont été longtemps l'aile marchante de notre Société. Leur rôle considérable dans les progrès de la botanique en France a été surtout marqué en floristique et en systématique, ce qui s'explique par les possibilités mêmes de leur activité. — (Bulletin de la Société botanique de France, tome 84, page 2, séance du 8 janvier 1937)
    • Dans un premier chapitre, il est traité de la notion de Botanique et des grandes divisions habituellement reconnues dans cette science. — (Pierre Crété, J-L Guignard, Précis de botanique, 1968)
    • La tête en l’air, qui suit à Oxford quelques cours de botanique, se prépare à devenir pasteur quand une chance imprévue s’offre à elle : on lui propose de partir, au titre d’homme de compagnie du capitaine Robert Fitz-Roy, âgé de vingt-six ans et au caractère difficile, pour un très long voyage d’étude. — (Jean d'Ormesson, C’est une chose étrange à la fin que le monde, 2010, ISBN 978-2-221-12336-2)
    • Elle se passionnait pour la botanique depuis le jour où, encore petite fille, elle avait vu Joshua Pershore, le jardinier de ses parents, passer des heures à soigner amoureusement ses fleurs et ses légumes. — (Mary Nichols, L'ingénue scandaleuse éd. Harlequin, coll. Les Historiques, traduit par Jacques Cézanne, 2009, chap. 1)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]