Chine propre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIIIe siècle) Calque de l’anglais China proper. Composé de Chine et de propre.

Nom propre [modifier le wikicode]

Carte de 1875 montrant les 18 provinces de la Chine propre.
Carte de 1910 montrant la Chine propre (jaune foncé).

Chine propre \ʃin pʁɔpʁ\ féminin singulier

  1. (Toponyme) Partie de la Chine où la population Han est historiquement majoritaire, correspondante aux 18 provinces directement dirigées par la dynastie Qing, par opposition au Tibet, au Xinjiang, à la Mongolie (Mongolie intérieure) ou à la Mandchourie. Note : La République populaire de Chine n’admet pas cette séparation de son territoire.
    • La Chine propre comprend du nord au midi dix-huit degrés ; et d’orient en occident, environ quinze degrés. Mais si l’on prend depuis la pointe méridionale de l’île de Hai-nan, jusqu’à l’extrémité septentrionale de la Tartarie conquise par les armes de Tchien-long, on trouvera neuf cents lieues d’étendue ; et depuis la mer orientale jusqu’aux confins de la petite Boukharie, c’est-à-dire de l’est à l’ouest, quinze cents lieues. — (George Leonard Staunton, Voyage dans l’intérieur de la Chine et en Tartarie, tome I, traduit par J. Castéra, 1799, p. 165)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]