Escaut

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin Scaldis.

Nom propre [modifier le wikicode]

Escaut \ɛs.ko\ masculin

Situation du département de l’Escaut.
  1. (Géographie) Fleuve européen de plaine à débit lent de 355 km de long, qui traverse la France, la Belgique et les Pays-Bas avant de se jeter en mer du Nord.
    • Le vent se déclara contre les Espagnols, qui perdirent des navires sur les bas-fonds des bouches de l’Escaut. — (Frédéric Zurcher et Élie-Philippe Margollé, Les Naufrages célèbres, Hachette, Paris, 1873, 3e édition, 1877, p. 13)
    • En effet : 1° L’Escaut ne se jette point dans la Meuse, mais dans l'Océan ; tandis que la Sambre se jette dans la Meuse à Namur. — (Jacques Maissiat, Jules César en Gaule, tome 2, Paris : chez Firmin-Didot, 1876, note 2, p 74)
    • « Il y a encore trente ans, l’Escaut était l’un des fleuves les plus pollués d’Europe. À tel point qu’il a été cité dans un livre japonais comme l’exemple à ne pas suivre », se souvient Arnould Lefébure.— (Simon Henry, Dans le Nord, un accident industriel a tué toute vie dans le fleuve l’Escaut, Reporterre, 12 mai 2020)
  2. (Histoire) Ancien département français dont le chef-lieu était Gand, ayant existé de 1795 à 1814.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]