Murcia

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Allemand[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’espagnol Murcia.

Nom propre [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif Murcia
Accusatif Murcia
Génitif Murcias
Datif Murcia

Murcia

  1. Murcie.

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’espagnol Murcia.

Nom propre [modifier le wikicode]

Murcia

  1. Murcie.

Espagnol[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin Murtia.

Nom propre [modifier le wikicode]

Murcia \Prononciation ?\ féminin

  1. Ville de Murcie.
    • fue mandada fundar con el nombre de Madina Mursiya el 25 de julio del año 825 por el emir de Al-Ándalus Abderramán II, aunque historiadores como Rodríguez Llopis defienden que lo que se produjo en aquel año no fue la fundación sino el traslado de la capitalidad de la cora de Tudmir a una Murcia ya existente. Todo parece indicar que ya existía un pequeño asentamiento cuyos orígenes se remontarían a una villa romana denominada Murtia, en referencia a la existencia de humedales y mirtos en la zona.
  2. Province de Murcie.
    • la Región de Murcia.

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Murcia sur l’encyclopédie Wikipédia (en espagnol) Wikipedia-logo-v2.svg

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Adjectif) De Murcus, ancien nom de l’Aventin [1], où se trouvait le temple de Vénus Murcia ; si l’on en croit Pline (voir exemple), vient du fait que son arbre sacré est le myrte.
(Nom propre) Étymologie obscure, Augustin renvoie à un adjectif murcidus qui n’existe en latin, que chez lui, en se référant à un tout aussi obscur et inconnu, Pomponius ; voyez murcus (« mutilé [volontaire pour échapper au service] » ; d’où « lâche, poltron », en latin classique). Notons qu’Arnobe, précédant la voie du néologisme, mentionne Murcida.

Adjectif [modifier le wikicode]

Cas Singulier
Nominatif Murciă
Vocatif Murciă
Accusatif Murciăm
Génitif Murciae
Datif Murciae
Ablatif Murciā

Murcia \Prononciation ?\ féminin

  1. (Religion) Épithète de Vénus.
    • patricia multis annis praevaluit exuberans ac laeta; quamdiu senatus quoque floruit, illa ingens, plebeia retorrida ac squalida. quae postquam evaluit flavescente patricia, a Marsico bello languida auctoritas patrum facta est ac paulatim in sterilitatem emarcuit maiestas. quin et ara vetus fuit Veneri Myrteae, quam nunc Murciam vocant.

Variantes[modifier le wikicode]

Nom propre [modifier le wikicode]

Cas Singulier
Nominatif Murciă
Vocatif Murciă
Accusatif Murciăm
Génitif Murciae
Datif Murciae
Ablatif Murciā

Murcia \Prononciation ?\ féminin

  1. (Religion) La paresse divinisée, chez Augustin.
    • Miror autem plurimum, quod, cum deos singulos singulis rebus et paene singulis motibus adtribuerent, uocauerunt deam Agenoriam, quae ad agendum excitaret, deam Stimulam, quae ad agendum ultra modum stimularet, deam Murciam, quae praeter modum non moueret ac faceret hominem, ut ait Pomponius, murcidum, id est nimis desidiosum et inactuosum, deam Streniam, quae faceret strenuum, his omnibus diis et deabus publica sacra facere susceperunt, Quietem uero appellantes, quae faceret quietum, cum aedem haberet extra portam Collinam, publice illam suscipere noluerunt. — (Augustin, De civitate Dei, IV, 16)
      Je suis fort surpris que les Romains, qui affectaient une divinité à chaque objet et presque à chaque mouvement de l’âme, et qui avaient bâti des temples dans la ville à la déesse Agenoria, qui nous fait agir, à la déesse Stimula, qui nous stimule aux actions excessives, à la déesse Murcia, qui, tout au contraire, au lieu de nous exciter, nous rend, dit Pomponius, mous et languissants, à la déesse Strenia, qui nous donne de la résolution ; je m’étonne, dis-je, qu’ils n’aient pas voulu admettre le Repos aux honneurs publics de Rome et l’aient laissé hors de la porte Colline. — (traduction)

Synonymes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]