abracadabrantesque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Néologisme forgé par Arthur Rimbaud en 1871, à partir de abracadabrant, en son poème Le Cœur volé. Il fut repris par Jacques Chirac en décembre 2000, et est parfois utilisé depuis comme variante plaisante et renforcée de abracadabrant.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
abracadabrantesque abracadabrantesques
\a.bʁa.ka.da.bʁɑ̃.tɛsk\

abracadabrantesque \a.bʁa.ka.da.bʁɑ̃.tɛsk\ masculin et féminin identiques

  1. (Par plaisanterie) (Rare) Complètement abracadabrant.
    • Ô flots abracadabrantesques
      Prenez mon cœur, qu’il soit lavé.
      Ithyphalliques et pioupiesques
      Leurs quolibets l’ont dépravé ! — (Arthur Rimbaud, Le Cœur volé, dans les Poésies complètes, éd. L. Vanier, 1895, p. 104)
    • Des histoires de familles abracadabrantesques, voilà ce qu'il faut retenir de l'ensemble de ces pièces du répertoire antique avec lequel le public renouait sans cesse. Les Atrides ou Famille, je vous hais... — (Marie-Dominique Porée-Rongier, Le Théâtre : Pour les Nuls, éd. First, 2014)
    • Comme si les scénarios les plus fous se réalisaient. L’abracadabrantesque élection de Trump si outré, si gargantuesque, a semblé une sorte de défi au bon sens démocratique. L’inimaginable pouvait donc devenir réalité. — (Jean-Marie Rouart, Traitée par le mépris, l’opinion finit par ne plus croire au rôle protecteur de l’État, en Paris Match, 10 février 2017, édition belge, page 41)

Variantes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]