abracadabrantesque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1871) Néologisme forgé par Arthur Rimbaud en 1871, à partir de abracadabrant, en son poème Le Cœur volé. Il fut repris par Jacques Chirac en septembre 2000, et est parfois utilisé depuis comme variante plaisante et renforcée de abracadabrant.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
abracadabrantesque abracadabrantesques
\a.bʁa.ka.da.bʁɑ̃.tɛsk\

abracadabrantesque \a.bʁa.ka.da.bʁɑ̃.tɛsk\ masculin et féminin identiques

  1. (Par plaisanterie) (Rare) Complètement abracadabrant.
    • Ô flots abracadabrantesques
      Prenez mon cœur, qu’il soit lavé.
      Ithyphalliques et pioupiesques
      Leurs quolibets l’ont dépravé ! — (Arthur Rimbaud, Le Cœur volé, dans les Poésies complètes, éditions L. Vanier, 1895, page 104)
    • Hier, on faisait circulait une rumeur fantaisiste sur une grave maladie qui m'aurait atteinte – sous-entendu je ne serais plus capable d'assumer mes fonctions –. Aujourd'hui, on rapporte une histoire abracadabrantesque. On fait parler un homme mort il y a plus d'un an. On disserte sur des faits invraisemblables qui auraient eu lieu il y a plus de quatorze ans. On exhume un enregistrement fait il y a plus de quatre ans et dont le journal lui-même, qui publie ces propos, les qualifie " d'invérifiables " et de " sans valeur juridique ". — (Jacques Chirac, Discours aux maires de la Charente, à Rouillac, 21 septembre 2000)
    • Loin, très loin, j’entendais la voix de Zwakh marmonner des histoires et des histoires de marionnettes plus merveilleuses les unes que les autres, ainsi que les contes abracadabrantesques qu’il avait inventés pour ses pièces. — (Gustav Meyrink, Le Golem, 1915 ; traduit de l’allemand par Jean-Pierre Lefebvre, 2003, page 83)
    • Des histoires de familles abracadabrantesques, voilà ce qu’il faut retenir de l’ensemble de ces pièces du répertoire antique avec lequel le public renouait sans cesse. Les Atrides ou Famille, je vous hais... — (Marie-Dominique Porée-Rongier, Le Théâtre : Pour les Nuls, éditions First, 2014)
    • Comme si les scénarios les plus fous se réalisaient. L’abracadabrantesque élection de Trump si outré, si gargantuesque, a semblé une sorte de défi au bon sens démocratique. L’inimaginable pouvait donc devenir réalité. — (Jean-Marie Rouart, « Traitée par le mépris, l’opinion finit par ne plus croire au rôle protecteur de l’État », en Paris Match, 10 février 2017, édition belge, page 41)

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]