quolibet

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin quod libet (« ce qui plaît », « plaisanterie »). Note : L’Encyclopédie, à l’article quodlibétaire, quodlibétique indique : « Quelques-uns prétendent que du latin quodlibet appliqué à ces questions impertinentes, on a fait le mot quolibet, dont on se sert encore pour signifier une plaisanterie basse & ridicule. »
Le latin scolastique avait disputationes de quolibet (« disputes de ce que l’on veut, libres, non-imposées » par opposition aux disputationes ordinariae qui portaient sur les cours), quolibet est l’ablatif neutre de quilibet (« celui qu'on voudra, n’importe lequel »), qui a pour nominatif neutre quodlibet, et qui donne lieu à adjectivation : disputationes quodlibetariae, disputationes quodlibeticae de même sens que disputationes de quolibet.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
quolibet quolibets
\kɔ.li.bɛ\

quolibet \kɔ.li.bɛ\ masculin

  1. Plaisanterie vulgaire et injurieuse.
    • Dans une réunion électorale à Bazeilles, les assistants ont abreuvé de quolibets un contradicteur qui affirmait : « si l'ouvrier est malheureux, c'est par rapport aux riches ». — (Henri Manceau, Des luttes ardennaises, 1969)
    • …c’est sous un feu roulant de quolibets que, par un beau dimanche, armé de sa viole, il monta sur son estrade, je veux dire son tonneau. — (Charles Deulin, Cambrinus)
    • Des chansons et des quolibets populaires, se joignant aux intrigues de la cour, ruinèrent auprès du roi le crédit d’un homme de bien. — (Julie de Querangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • Rivaux comme tous bons chasseurs, c’était à qui raserait à l’autre le lièvre indiqué, et le roulé subissait naturellement les quolibets du vainqueur. — (Louis Pergaud, Un renseignement précis, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Sa casquette à carreaux lui attirant des quolibets, il l'ôta timidement. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De quo (« où ») et libet.

Adverbe [modifier le wikicode]

quōlibet \Prononciation ?\

  1. (Avec mouvement) N’importe où, l’on veut.

Références[modifier le wikicode]