abus de langage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir abus et langage

Locution nominale [modifier]

abus de langage \a.by də lɑ̃.gaʒ\ masculin invariable

  1. (Linguistique) Fait d’utiliser un mot dans un sens, en principe, incorrect.
    • Vainement dirait-on avec M. Rauter, que les coauteurs sont auteurs par complicité et nécessairement complices les uns des autres, puisqu'ils s'aident réciproquement dans les faits qui consomment l'action. C'est là un abus de langage qui jette la confusion dans une matière où elle doit être soigneusement évitée. La coopération entraîne a fortiori l'assistance, mais elle est bien plus et, par conséquent, autre chose que l'assistance. (Eugène Trébutien, Cours élémentaire de droit criminel, Paris : Auguste Durand, 1854, vol.1, p.180)
    • Dans un sens, il n'y a pas de philosophie plus linguisticiste que celle du second Wittgenstein : ne prétend-il pas que toute la philosophie consiste en des fourvoiements dus à des abus de langage et à des images trompeuses charriées par la langue et le discours […]. (Gilbert Hottois, Pour une métaphilosophie du langage, J. Vrin, 1981, p.66)

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]