aeon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Latin[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du grec ancien αἰών, aiốn (« temps »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif æon aeonēs
Vocatif æon aeonēs
Accusatif aeonem aeonēs
Génitif aeonis aeonum
Datif aeonī aeonibus
Ablatif aeonĕ aeonibus

aeōn \ˈae̯.oːn\ masculin

  1. (Philosophie), (Religion) Éon, entité abstraite et éternelle imaginée par les gnostiques. Valentin en distingue trente.
    • ecce enim secunda tetras, Sermo et Vita, Homo et Ecclesia, quod in Patris gloria fruticasset huic numero gestientes et ipsi tale quid Patri de suo offere, alios ebulliunt fetus - proinde coniugales per copulam utriusque naturae: hac et Sermo et Vita decuriam Æonum simul fundunt; illac Homo et Ecclesia duos amplius aequiperando parentibus, quia et ipso duo cum illis decem tot efficiunt quot ipsi procreaverunt. (Tertullien, Adversus Valentinianos)
      Voilà donc que la seconde Tétrade, le Verbe et la Vie, l'Homme et l'Église, a germé en l'honneur du père. Alors, désireux d'offrir au père de leur propre fonds quelque chose de pareil à leur nombre, ils produisent d'autres fruits, par l'union de leur double nature, et en vertu de leur alliance par conséquent. D'un côté, le Verbe et la Vie mettent au monde une dixaine d'Éons à la fois; de l'autre l'Homme et l'Église en produisent deux de plus, pour atteindre le nombre des auteurs de leurs jours, parce que ces deux êtres, réunis aux dix autres, forment un nombre égal à celui qu'ils ont procréé. (traduction)

Références[modifier | modifier le wikicode]