gnostique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1524) Emprunté au latin gnostici (« gnostiques »), lui-même du grec ancien γνωστικός, gnôstikos.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
gnostique gnostiques
\ɡnɔs.tik\

gnostique \ɡnɔs.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) Qui est relatif à la gnose.
    • Pour les sectes gnostiques, en particulier le manichéisme des premiers siècles, le monde matériel est une prison diabolique où l’âme divine de chacun d’entre nous a chuté. — (Olivia Gazalé, Je t’aime à la philo, Robert Laffont, Paris, 2012, p. 84)
  2. Qui est relatif au gnosticisme.
    • Sous l’appellation « lucifériens » sont parfois classés certains ordres gnostiques contemporains, et quelques ordres martinistes (certaines pratiques et/ou [sic] perspectives symboliques peuvent faire le jeu de l’émancipation luciférienne, sans pour autant tomber dans un culte du démon). — (Étude sur le luciférisme contemporain en France, Themys Box (sites.google.com/site/themysbox), consulté le 8 juillet 2015)

Dérivés[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
gnostique gnostiques
\ɡnɔs.tik\

gnostique \ɡnɔs.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) Celui, celle qui possède la science de la religion.
  2. Adepte de la gnose.
    • Et ces quelques petits exemples (parmi combien de leurs pareils?) prouvent ce que je disais plus haut : qu’on ne se trompe pas, scandaleusement, de langue qu’à propos des Évangiles et de leurs rédacteurs primitifs; les gnostiques aussi sont sacrifiés à la même erreur ridicule. — (Bernard Dubourg, L’invention de Jésus, tome I, « L’hébreu du Nouveau Testament », Éditions Gallimard, Paris, 1987, p. 161)
    • Que sa dénomination dérive d’un nom commun ou d’un nom propre, l’adepte ne prend jamais de majuscule initiale. L’adhérent, le disciple, le fidèle, le membre pas davantage. Toutes les catégories sont concernées (religion, philosophie, littérature, arts, politique, etc.) : un anglican, sept bouddhistes, trois catholiques, un dadaïste, deux existentialistes, un gnostique, un hindou, deux impressionnistes, trois jansénistes, quelques kharidjites, soixante laxistes, trois marxistes, quatre nudistes, deux oulipistes, dix presbytériennes, un quiétiste, un rexiste, des saint-simoniens, deux trotskistes, dix ultras, une voltairienne, un wahhabite, un zoroastrien. — (« Adepte », in Jean-Pierre Lacroux, Orthotypographie : D’Accolade à Allemand, aussi Orthotypo : Orthographe & typographie françaises : Dictionnaire raisonné, 2007)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]