arbiter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin arbiter.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
arbiter
\ɑː.bɪ.tə(r)\
arbiters
\ɑː.bɪ.tə(r)z\

arbiter \ɑː.bɪ.tə(r)\

  1. Arbitre.

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Verbe [modifier le wikicode]

arbiter \ɑː.bɪ.tə(r)\

  1. Arbitrer, agir en arbitre.

Prononciation[modifier le wikicode]

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De baeto (voir ce mot pour des explications détaillées sur la formation de arbiter et arbitrium) avec le préfixe ad-.

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif arbiter arbitrī
Vocatif arbiter arbitrī
Accusatif arbitrum arbitrōs
Génitif arbitrī arbitrōrum
Datif arbitrō arbitrīs
Ablatif arbitrō arbitrīs

arbĭtĕr \Prononciation ?\ masculin (pour une femme, on dit : arbitra)

  1. Témoin, spectateur.
    • mi jam arbitri vicini sunt, Plaute : mes voisins voient tout ce qui se passe chez moi.
  2. Confident.
    • secretorum omnium arbiter, Curt. : confident de tous les secrets.
  3. (Droit) Arbitre, juge (choisi par les parties et qui décide d’après l’équité, non d’après un texte de loi, donc sans appel, souverainement), témoin légal, expert, médiateur.
    • cedo quemvis arbitrum, Terence : je m'en rapporte à qui voudra.
    • remotis arbitris : (les témoins ayant été écartés =) sans témoins, à huis clos, en particulier, à part.
  4. Arbitre suprême, maître qui dispose à son gré.
    • arbiter rerum, Tacite : maître absolu.

Dérivés[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin arbiter.

Nom commun [modifier le wikicode]

arbiter

  1. Arbitre.

Synonymes[modifier le wikicode]

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 85,9 % des Flamands,
  • 89,6 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]