architrave

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : architravé

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) De l’italien architrave.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
architrave architraves
\aʁ.ʃi.tʁav\
Une architrave romaine.

architrave \aʁ.ʃi.tʁav\ féminin

  1. (Architecture) Partie de l’entablement posée immédiatement sur les colonnes et portant la frise et la corniche.
    • Dans la plupart des temples anciens, les architraves étaient d’un seul bloc de pierre ou de marbre, de l’axe d’une colonne à l’autre.
    • Trois colonnes avaient succombé, emportant dans leur chute une partie de l’architrave (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Sylvie, 1854)
    • Le peuple de Corinthe lui éleva un monument de son vivant avec ces mots gravés sur l’architrave: « À Laïs bienfaisante, le peuple de Corinthe reconnaissant ». (Georges Anquetil, La Maitresse légitime, 1923)

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) De l’italien architrave.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
architrave
\ˈɑː.kɪ.ˌtɹeɪv\
architraves
\ˈɑː.kɪ.ˌtɹeɪvz\

architrave \ˈɑː.kɪ.ˌtɹeɪv\

  1. (Architecture) Architrave.

Italien[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Composé de archi- et trave, du latin trabs (« poutre »).

Nom commun[modifier]

architrave \ar.ki.ˈtra.ve\ masculin (pluriel : architravi \arkiˈtravi\)

  1. (Architecture) Architrave, linteau.