linteau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) De l’ancien français lintel (« seuil »), dérivé du bas latin limitaris (« seuil, entrée »), du latin classique limen (« seuil »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
linteau linteaux
\lɛ̃.to\
Un linteau de porte daté.

linteau \lɛ̃.to\ masculin

  1. (Architecture) Pièce de construction qui se met en travers au-dessus de l’ouverture d’une porte ou d’une fenêtre pour soutenir la maçonnerie.
    • L’ensemble du linteau, de deux poteaux d’huisserie et de l’appui E, constitue l’huisserie d’une porte ou d’une fenêtre. — (Adolphe Barthélemy Devillez, Eléments de constructions civiles, 1869, p. 202)
    • Il poussa la porte si fort que le fer à cheval suspendu au linteau de chêne tinta faiblement. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. (Serrurerie) Morceau de fer placé au haut d’une porte ou d’une grille, pour recevoir les tourillons.
    • Le montant du derrière des portes, est à pivot par le bas, & à tourillon par le haut. Le pivot entre dans une crapaudine, & le tourillon passe au travers du linteau. — (Charles Étienne Briseux, L’Art de bâtir des maisons de campagne, 1743, page 166)

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus linteau figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : charpente.
  • fronton

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France (Paris) : écouter « linteau [lɛ̃.to] »

Paronymes[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]