linteau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’ancien français lintel (« seuil »), dérivé du bas latin limitaris (« seuil, entrée »), du latin classique limen (« seuil »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
linteau linteaux
\lɛ̃.to\
Un linteau de porte daté.

linteau \lɛ̃.to\ masculin

  1. (Architecture) Pièce de construction qui se met en travers au-dessus de l’ouverture d’une porte ou d’une fenêtre pour soutenir la maçonnerie.
    • L’ensemble du linteau, de deux poteaux d’huisserie et de l’appui E, constitue l’huisserie d’une porte ou d’une fenêtre. (Adolphe Barthélemy Devillez, Eléments de constructions civiles, 1869, p.202)
    • Il poussa la porte si fort que le fer à cheval suspendu au linteau de chêne tinta faiblement. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. (Serrurerie) Morceau de fer placé au haut d’une porte ou d’une grille, pour recevoir les tourillons.
    • Le montant du derrière des portes, est à pivot par le bas, & à tourillon par le haut. Le pivot entre dans une crapaudine, & le tourillon passe au travers du linteau. (Charles Étienne Briseux, L’art de bâtir des maisons de campagne, 1743, page 166)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France (Paris) : écouter « linteau [lɛ̃.to] »

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Anagrammes[modifier]

-paro-}}

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]