arinca

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gaulois[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot cité par Pline (Nat. 18, 81)[1][2].
Étymologie incertaine[2], X. Delamarre cite J. André, lequel proposait la racine *arə- (labourer), sans certitude[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

arinca

Cas Singulier Pluriel
Nominatif arinca *arincas
*arincias
Vocatif arinca
Accusatif *arinci
*arincin
*arincim
*arincas
Génitif *arincas
*arincias
*arincanon
Datif *arince
*arinci
*arincabo
Sociatif
Instrumental
*arincia *arincabi
Référence
  1. (Botanique) Sorte de blé.
  2. (Botanique) Petit épeautre (incertain)[2].

Références[modifier le wikicode]

  • [1] : Xavier Delamarre, Dictionnaire de la langue gauloise : une approche linguistique du vieux-celtique continental, préf. de Pierre-Yves Lambert, errance, Paris, 2003, 2e éd. ISBN 2-87772-237-6 (ISSN 0982-2720), p. 54
  • [2] : Jean-Paul Savignac, Dictionnaire français-gaulois, La Différence, 2004 ISBN 978-2729115296, p. 66

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot gaulois synonyme, en latin, de olyra ; issu de l’indo-européen commun *arenko [1] (« sorte de céréale ») qui donne le grec ancien ἄρακος, arakos (« sorte de légumineuse »), le français dialectal [2] (Dauphiné) riguet.

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif arincă arincae
Vocatif arincă arincae
Accusatif arincăm arincās
Génitif arincae arincārŭm
Datif arincae arincīs
Ablatif arincā arincīs

arinca \Prononciation ?\ féminin

  1. (Botanique) Petit épeautre.
    • olyram arincam diximus vocari. Hac decoctā fit medicamentum, quod Aegyptii atheram vocant, Pline. 22, 25, 57, § 121.

Références[modifier le wikicode]