arrière-gorge

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
→ voir arrière et gorge

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
arrière-gorge arrière-gorges
\a.ʁjɛʁ.ɡɔʁʒ\
Vue en coupe de l'arrière-gorge. (1)(2)

arrière-gorge féminin

  1. (Anatomie) (Vieilli) Pharynx.
    • Le pharynx ou arrière-gorge est une cavité irrégulière, à parois incomplèes et contraciles, qui sert d’orifice commun aux voies digestives, aériennes et auditives. — (Joseph-Pierre Pétrequin, Traité d’anatomie médico-chirurgicale et topographique, 1844, p. 194)
    • En ce moment, Bigua tousse, non qu’il soit enrhumé, mais pour faire savoir une fois de plus à l’enfant qu’il est toujours là près de lui, avec sa gorge et son arrière-gorge véritables. — (Jules Supervielle, Le voleur d’enfants, Gallimard, 1926, collection Folio, page 29.)
    • Soudain, après un bruit préparatoire de l’arrière-gorge, des mots s’échappèrent de ses lèvres. — (Jules Supervielle, Le voleur d’enfants, Gallimard, 1926, collection Folio, pages 78-79.)
  2. (Anatomie) (Vieilli) Partie buccale du pharynx.
    • Ce procédé repose sur ce principe que, lorsqu’un liquide est lancé brusquement dans les fosses nasales, il provoque aussitôt une contraction énergique du pharynx et du voile du palais, qui ferme la cavité de l’arrière-gorge et s’oppose au passage des liquides. — (Gustave Gaujot, Arsenal de la chirurgie contemporaine, tome 1, 1867, p. 56)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Ludmila Manulla et autres, Dictionnaire médical Manulla, 3e édition, 2004. ISBN 2-294-00978-9