authrice

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Variante de autrice.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
authrice authrices
\o.tʁis\

authrice \o.tʁis\ féminin (pour un homme, on dit : autheur)

  1. (Archaïsme) Variante orthographique de autrice.
    • Divine enchanteresse, ne seriez-vous point l’authrice du charme qui me détient en langueur, et pour qui la force des remedes est impuissante ? — (Tristan L’Hermite et Catherine Grisé (introduction et notes), Lettres mêlées (texte original de 1642), Librairie Droz, coll. « Textes littéraires français », Genève, 1972, XXXVIII-227 pages, page 202)
    • Corrigez le mot dont vous uſez :
      En fait de bel eſprit vous parlez en novice.
      Un homme eſt un Autheur, une femme eſt Authrice :
      Appelez donc Madame Authrice, & non Autheur,
      Et parlons d’autre choſe.
      — (Gaspard Abeille, Crispin bel esprit, scène X. Dans : Victor Fournel, Petites comédies rares et curieuses du xviie siècle, tome I, A. Quantin, Paris, 1884 (1re éd. 1681), page 191)

Références[modifier le wikicode]

Moyen français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Variante de autrice.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
authrice authrices
\o.tris\

authrice \o.tris\ féminin (pour un homme, on dit : autheur)

  1. Variante orthographique de autrice.
    • Mais s’il y a là haut encore
      Quelque deité qu’on adore,
      S’il y a des Dieux ayans ſoin
      D’aßiſter les bons au beſoin,
      Ils permettront que la malice
      Contre ta vertu rebouchant,
      Recherra deſſus ſon authrice,
      Bourreau de ſon crime meſchant.
      — (Robert Garnier, Les tragedies de Robert Garnier. Hippolyte, De Raphaël du petit Val, Rouen, 1605 (1re éd. 1573), page 286)
      Mais s’il y a là-haut encore
      Quelque deité qu’on adore,
      S’il y a des dieux ayant soin
      D’assister les bons au besoin,
      Ils permettront que la malice
      Contre ta vertu rebouchant,
      Recherra dessus son autrice,
      Bourreau de son crime méchant.