avoir avalé sa langue

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de avoir, avaler et langue.

Locution verbale [modifier le wikicode]

avoir avalé sa langue \a.vwa.ʁ‿a.va.le sa lɑ̃ɡ\

  1. (Figuré) (Ironique) Garder le silence.
    • Un correspondant du Daily Herald voulut interviewer Guimauve sur son système de socialisation des femmes, mais Guimauve se refusa à tout entretien. Il avait avalé sa langue. — (Ça ira : revue mensuelle d'art et de critique, avril 1920, rééd. Anvers : J. Antoine, 1973, page 169)
    • Personne n’arrivait à placer un mot ni à proférer une consolation, toute la ville avait avalé sa langue dépassée par le triste sort du jeune homme. — (Lidya Kastoryano, Quand l'innocence avait un sens: Chronique d'une famille juive d'Istanbul d'entre les deux-guerres, Éditions Isis (Collection Les cahiers du Bosphore, n° 9), 1993, page 143)
    • Plongé dans un silence inhabituel, Bekazofi semblait avoir avalé sa langue. — (Max Jeanne, Un taxi pour Miss Butterfly, 2003)

Traductions[modifier le wikicode]