badigeonner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir badigeon et -er.

Verbe[modifier]

badigeonner \ba.di.ʒɔ.ne\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Peindre avec du badigeon.
    • Aussi, dès qu'un paysan a réalisé une minime aisance , fait-il badigeonner d’ocre la façade et les murs intérieurs de son réduit : […]. (Jean-Marie-Placide Munaret, Du médecin des villes et du médecin de campagne, moeurs et science, Paris : Germer Baillière, 2e éd. refondue, 1840, p.89)
    • Dans les caves déjà débarrassées de leur eau, arroser le sol avec du lait de chaux et badigeonner les murs. (Viticulture-arboriculture, 1909, vol. 33, p.152)
  2. (Par extension) Enduire d’un onguent, d’une lotion, etc.
    • On a remarqué que chez les saturnins la peau prend une teinte noirâtre quand elle est badigeonnée avec une solution de sulfure de potassium à 5 pour 100, […]. (Charles-Albert Vibert, Précis de toxicologie clinique et médico-légale, Paris, Baillière, 1907, p.257)
    • Le maticha roumia, appelé aussi tfâ el-âch'k, est un buisson appartenant à la famille des Solanées; les indigènes se servent du suc très astringent de ses fruits pour en badigeonner les blessures produites par le bât chez les bêtes de somme. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 217)

Traductions[modifier]

Références[modifier]