bec-de-cane

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir bec et cane

Attestations historiques[modifier le wikicode]

  • (XVIe siècle) Cestuy qui est nommé bec de cane, ayant une cavité en son extremité, large et ronde, dentelée, pour mieux prendre la balle. [1]
  • Pour inserer l’escusson, l’on se sert d’un petit instrument appellé bec de cane, pour la ressemblance du bec de tel animal, se rapportant aussi à la figure de l’espatule du chirurgien. [2]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bec-de-cane becs-de-cane
\bɛk.də.kan\

bec-de-cane \bɛk.də.kan\ masculin

  1. Instrument de chirurgie.
  2. Serrure à deux boutons.
  3. Poignée basculante d'une telle serrure.
    • Quand dix-huit heures sonnent à la mairie, la Mélie range ses carnets à souche, sort mettre les contrevents, et enlève le bec-de-cane de l’entrée. — ( Roger Martin du Gard, Vieille France, Gallimard, 1933 ; éd. Le Livre de Poche, p. 134.)
    • Fatalement, on en arrivait au même point, au bec-de-cane du petit café du coin. L’odeur en était déjà familière, et la sciure de bois répandue sur le plancher encore humide, et le patron qui astiquait son percolateur. — (Georges Simenon, L’aîné des Ferchaux, 1945)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]