becqueter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Dérivé de bec avec le suffixe -eter.

Verbe [modifier]

becqueter \bɛk.te\ ou \bɛ.kə.te\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Piquer à coups de bec.
    • Les oiseaux ont becqueté nos fruits.
  2. Caresser avec le bec.
    • Deux pigeons qui se becquettent.
    • Il ne les avait jamais si bien vues se becqueter, car les tourterelles des bois sont très sauvages. — (Erckmann-Chatrian, L’ami Fritz, 1864)
  3. (Familier) (Argot) Manger.
    • Si elle a faim, elle becquetera. — (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Tornade chez les flambeurs, Série noire, 1956, page 163)
    • En faisant becqueter à des souris du carmellose (E466) et du polysorbate 80 (E433), les chercheurs des universités d’Atlanta (Géorgie) et de Gand (Belgique) se sont rendu compte que les bactéries intestinales, au lieu de digérer les aliments, se mettaient à ronger la paroi du tube digestif (« Nature », février 2015). — (Ces additifs qui refroidissent, Le Canard Enchaîné, 23 août 2017, page 4)

Variantes orthographiques[modifier]

Notes[modifier]
  • Ce verbe peut se conjuguer de trois façons différentes : en doublant le t devant un e muet : elle becquettera, ou en le transformant en è : elle becquètera, ou enfin, et c’est le cas quand il s’agit d’une simple variante orthographique de becter en argot, sans que le e change : elle becquetera (voir citation ci-dessus). Dans ce dernier cas, le mot se prononce comme si les lettres que étaient absentes.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Références[modifier]