berbis

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin populaire de Gaule *berbīcem, accusatif de *berbīx, altération du latin classique berbex « mouton, bélier », variante de vervex.

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Cas sujet berbis berbis
Cas régime berbis berbis

berbis \Prononciation ?\ féminin

  1. Brebis.

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Angevin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l'ancien français berbis, dérivé du latin populaire de Gaule *berbīcem, accusatif de *berbīx, altération du latin classique berbex « mouton, bélier », variante de vervex.

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
berbis
\Prononciation ?\

berbis \Prononciation ?\ féminin

  1. (Zoologie) (Élevage) Brebis.

Références[modifier le wikicode]

  • Charles Ménière, Glossaire angevin étymologique comparé avec différents dialectes, Lachèse et Dolbeau, Angers, 1881, page 191 à 562, p. 243 → [version en ligne]

Picard[modifier le wikicode]

Wiktionary small.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

De l'ancien français berbis, dérivé latin populaire de Gaule *berbīcem, accusatif de *berbīx, altération du latin classique berbex « mouton, bélier », variante de vervex.

Nom commun [modifier le wikicode]

berbis \Prononciation ?\ féminin

  1. (Zoologie) (Élevage) Brebis.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Jean-Baptiste Jouancoux, Études pour servir à un glossaire étymologique du patois picard, 1880, vol. I

Tourangeau[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l'ancien français berbis, dérivé du latin populaire de Gaule *berbīcem, accusatif de *berbīx, altération du latin classique berbex « mouton, bélier », variante de vervex.

Nom commun [modifier le wikicode]

berbis \Prononciation ?\ masculin

  1. (Zoologie) Brebis.

Références[modifier le wikicode]

  • Sylvère Chevereau, Le parler de la Touraine du Nord dans les années 1940-1950, 57 pages, page 49