bonier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Voir l’ancien français bonee (« mesure de terre »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bonier boniers
\bɔ.ɲe\

bonier \bɔ.ɲe\ masculin

  1. Ancienne mesure de terre en Belgique valant 1,40 hectare.
    • II y a lieu de croire que le manoir contenait communément 12 boniers. Cette mesure de terre est encore connue dans la Flandre. Le bonier contient, en surface, 4,074 toises 5 pouces et 4 lignes. Ainsi l'arpent contenant 900 toises, il faut 4 arpens et demi 24 toises 5 pouces 4 lignes pour l'équivalent d'un bonier en mesure de Paris. — (Charles Maxime Detorcy-de Torcy; Recherches chronologiques, historiques et politiques sur la Champagne [&c.]., 1832)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Verbe [modifier le wikicode]

bonier \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Variante de boneer.

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Forme d’adjectif [modifier le wikicode]

bonier \Prononciation ?\

  1. Comparatif de bony.