bouleversifier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XXe siècle) De bouleverser, avec le suffixe -ifier, qui exprime l’idée d’une transformation.

Verbe [modifier le wikicode]

bouleversifier \bul.vɛʁ.si.fje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Ironique) (Néologisme) Perturber, troubler, mettre sens dessus dessous.
    • C’est tout le charme de la Solitaire. Ébouriffer les pronostics, bouleversifier les clas­sements, chif­fonner les nerfs des marins et de ceux qui les guettent à terre. Jusqu’au bout du suspense.— (www.lefigaro.fr)
    • Bouleversifier ? Bouleverser, ne serait-ce pas plus simple, que ce néologisme alambiqué ?— (www.lefigaro.fr)
    • Comme dans un jeu de bonneteau, elle transforme la tomate au carré, donne des cubitus aux pommes, déstructure, lyophilise, bouleversifie le paysage des saveurs.— (Le Figaro magazine, Numéros 1467 à 1470)
  2. (Ironique) (Néologisme) Bouleverser, troubler, causer une émotion.
    • Son cœur était serré comme une sardine en boîte. Elle était toujours aussi jolie, peut-être même plus qu’avant et le garçon en était intensément bouleversifié.— (Frédéric Esnault, Mirage d’anges heureux)
    • Plus qu’inspiré, j’étais, comme on dirait aujourd’hui, bouleversifié, scotché, amoureux grave. Cette belle plante d’un mètre quatre-vingts me faisait tourner la tête et le cœur.— (Gérard Lenorman, Je suis né à vingt ans)
    • Bref, c’est pas le meilleur des Clint Eastwood, c’est pas une fiction qui veut te bouleversifier, mais ce n’est surtout pas un film de propagande.— (www.lunionsacre.net)

Prononciation[modifier le wikicode]