buvard

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De buvant, au sens de « absorbant », avec substitution de suffixe par -ard.

Adjectif [modifier le wikicode]

buvard

  1. Qui boit l’encre.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
buvard buvards
\by.vaʁ\

buvard \by.vaʁ\ masculin

  1. Sorte de portefeuille ou de sous-main contenant du papier non collé qui sert à sécher l’encre d’une écriture fraîche.
    • Elle s’était acheté un buvard, une papeterie, un porte-plume et des enveloppes. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
    • Et tous les billets doux de son amour bavard
      Avaient laissé leur trace aux pages du buvard.
      — (Victor Hugo, Les contemplations, livre II: L'âme en fleur, I: Premier mai ; Éditions Rencontre, Lausanne, 1962, page 115)
    • J’ouvre l’enveloppe et je lis ce petit mot inscrit au dos d’une carte de visite si glacée que l’encre, triomphant de buvards consternés, a bavé légèrement sous chaque lettre […]. — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 130)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]