cécité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin caecitas.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cécité cécités
\se.si.te\

cécité \se.si.te\ féminin

  1. (Handicap, Médecine) État d’une personne aveugle.
    • La maudite [=la chaux] - l’enfer, certes, l’a fabriquée! -
      Remplit d’une âcre odeur ma gorge suffoquée,
      Verse la cécité sur mes yeux impuissants,
      La toux dans ma poitrine et l’horreur dans mes sens.
      — (Henri Brissac, En remplissant des sacs, in Quand j’étais au bagne, Derveaux, Paris, 1887)
    • L'écart des chiffres pour les deux sexes est beaucoup moins considérable dans la cécité binoculaire que dans la cécité monoculaire. — (Mémoires de la Société dunkerquoise pour l'encouragement des sciences, des lettres et des arts, vol.41, 1905, page XXIX)
    • 1° Un Jean Nougaret , surnommé le Provençal , est la souche unique d'où est sortie la race des héméralopes de Vendémian. Il était boucher et il laissa une fille et deux garçons, tous trois atteints de cécité nocturne. — (Victor Szokalski, Essai sur les sensations des couleurs, dans l'état physiologique et pathologique de l’œil, Paris : chez H. Cousin & Bruxelles : Société encyclographique, 1840, page 113)
    • Lolo était une belle grimelle. Elle aurait pu facilement trouver un homme pour l’épouser en dépit de sa cécité. Elle n'a jamais voulu se marier ni s’établir avec un homme. — (Félix Morisseau-Leroy, Ravinodyab (La Ravine aux diables), Éditions L'Harmattan, 1982, p. 221)
  2. (Figuré) État d'une personne qui refuse de reconnaître quelque chose.
    • Grâce à cette absence de raison, je devrais dire à cette cécité, je me plongeai dans les mois qui suivirent, comme si j’étais entré dans un infini. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, pages 90-91)
    • C'est peut-être à cause de cette cécité à tout ce qui n'était pas la colonie que je suis brusquement arrêtée dans ma lecture d'un livre ou d'un journal lorsque figure cette date de 1958. — (Annie Ernaux, Mémoire de fille, Gallimard, 2016, page 70)

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]



Paronymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • cécité sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]