caricole

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1875) Variante de caracole (« escargot », en Belgique, emprunté à l’espagnol caracol). La même analogie entre le bigorneau et l’escargot se retrouve dans l’expression « escargot de mer ».
Ce mot a eu exclusivement le sens de « bigorneau »[1] jusque vers le début des années 2000, où il a été amalgamé avec celui de « bulot » par les marchands ambulants[2].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
caricole caricoles
\ka.ʁi.kɔl\

caricole \ka.ʁi.kɔl\ féminin

  1. Nom donné en Belgique au bigorneau, et beaucoup plus tard au bulot, mot associé à la tradition des marchands ambulants à Bruxelles.
    • Au milieu des fumeurs et des buveurs entassés les uns sur les autres, circulent, à chaque instant, [...] des marchandes portant, dans leurs paniers divisés en compartiments, des oeufs durs et mollets, des crabes, des mastels, des noix et des caricoles, coquillage en forme de fève noire qu’on mange à la pointe d’une épingle. — (Amédée Martinon de Saint-Férreol, Les proscrits français en Belgique, Godet jeune, 1875, pages 111-112)
    • Par contre, circulent des quantités de voitures à bras contenant des caricoles, appelés chez nous « bigorneaux », ou des escargots gris très gros qui cuisent en permanence sur les voitures et qu’il est de règle de consommer séance tenante. — (Le Tour du monde, journal des voyages et des voyageurs, Hachette, 1914, page 10)
    • De-ci, de-là, des charrettes de marchands ambulants proposent des barquettes de caricoles (soit des bulots ou des escargots de mer, soit des bigorneaux, appelés aussi en brusseleir, chenuesekluete, autrement dit « testicules de Chinois »). — (Collectif, Belgique, Le Routard, Hachette, 2017)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • caricole sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  1. Larousse gastronomique, 1997, page 211
  2. Eric Timmermans, François Anneessens - Vous avez dit « caricoles » ?, Bruxelles Anecdotique, 19/06/2017