ce qui ne tue pas rend plus fort

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1908) De la sentence de Friedrich Nietzsche : « À l’école de guerre de la vie. — Ce qui ne me fait pas mourir me rend plus fort. » dans Le Crépuscule des idoles (1888), traduction d'Henri Albert, éditions Mercure de France, 1908 (7e éd.), partie Maximes et flèches, § 8, p. 108

Locution-phrase[modifier]

ce qui ne tue pas rend plus fort \sə ki nə ty pa ʁɑ̃ ply fɔʁ\

  1. (Figuré) Une expérience douloureuse peut être bénéfique ou accroître la force morale de sa victime.
    • Nous contestons avec force l'aphorisme que revendiquent à la fois Goethe et Nietzsche : ce qui ne tue pas rend plus fort. (Jacques Fiard, Emmanuèle Auriac, L'erreur à l'école: petite didactique de l'erreur scolaire, 2006)
    • Je dois tenir. Si j'arrive à affronter cette épreuve, je n'aurai plus peur de rien ni de personne. Il faut que je pense à autre chose. « Ce qui ne tue pas rend plus fort ? » Pas si sûr, finalement. Le contraire est sans doute plus vrai. (Bernard Werber, Le Miroir de Cassandre, Albin Michel, 2010, §.60)
    • Ne dit-on pas que le ridicule ne tue pas. Et comme ce qui ne tue pas rend plus fort, le ridicule rend plus fort. (Matthieu Verrier Le Contre-manuel de la politique, Tana éditions, 2016, p.7)
    • (Variante au futur)Comme je l'ai mis en exergue, Nietzsche avait vu juste en avançant que « tout ce qui ne nous tuera pas nous rendra plus fort ». (Jean-Pierre Chartier, Les transgressions adolescentes, Dunod, 2010, p.188)

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]