chêne-liège

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Mot composé de chêne et de liège.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
chêne-liège chênes-lièges
\ʃɛːn.ljɛʒ\
Un chêne-liège.

chêne-liège masculin

  1. (Botanique) Chêne exploité pour son écorce qui fournit le liège.
    • Ils se dressèrent comme deux fantômes le long d’un énorme chêne-liège, […] et embrassant le tronc noueux de l’arbre, ils se cachèrent dans ses branches touffues. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  • Rabaa Claudine, 2008. Le chêne vert, le chêne-liège et autres chênes méditerranéens. Actes Sud (Le nom de l'arbre) ed., 1 vol., 95 p.