chrestomathie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Du grec ancien χρηστομάθεια, khrêstomátheia (« savoir utile »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
chrestomathie chrestomathies
\kʁɛs.tɔ.ma.ti\
ou \kʁɛs.tɔ.ma.si\

chrestomathie \kʁɛs.tɔ.ma.ti\ ou \kʁɛs.tɔ.ma.si\ féminin

  1. Anthologie, recueil de textes classiques ou tirés d’auteurs faciles, choisis avec soin et rassemblés dans un but pédagogique, par exemple pour se familiariser avec une langue ancienne ou une littérature étrangère.
    • Chrestomathie grecque.
    • Chrestomathie du Moyen-Âge.
    • Chrestomathie égyptienne, choix de textes égyptiens transcrits, traduits et accompagnés d'un commentaire perpétuel et précédés d’un abrégé grammatical.
    • Après la parution de sa chrestomathie, les Anglais avaient été en effet vexés que le premier travail sérieux sur l’Afghanistan fût issu de Russie. — (Lorraine de Meaux, La Russie et la tentation de l’Orient, 2010)

Variantes[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  1. « chrestomathie », dans Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872-1877 → consulter cet ouvrage
  2. a et b « chrestomathie », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage
  3. Louis-Nicolas Bescherelle (dit Bescherelle aîné), Dictionnaire national, ou dictionnaire universel de la langue française, 1856, quatrième édition, en deux tomes → consulter cet ouvrage
  4. a et b Le Petit Larousse illustré 2014, 2013. ISBN 978-2-03-587366-8
  5. a et b Dictionnaire de l’Académie française, neuvième édition, 1992– → consulter cet ouvrage
  6. Pierre Larousse (1817-1875), Grand dictionnaire universel du XIXe siècle, volume IV (Chemin-Contray), 1869, page 204 colonne 1 (fac-similé en ligne procuré par Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k39791t/f208.image.r=.langFR ) : « CHRESTOMATHIE s. f. (kré-sto-ma-tî [...] ». Transcription API proposée : [kʁe.stɔ.ma.tiː].
  7. Grand Dictionnaire Hachette-Oxford, Paris, 2007. ISBN 978-2-0128-0595-8
  8. Petit Larousse illustré 1905, par Claude Augé, réédition en fac-similé vers 2004 ISBN 2-03-530849-6 : « CHRESTOMATHIE (krès-to-ma-sî) n. f. [...] ». Voir aussi en ligne : http://dictionnaire1905.u-cergy.fr/index2.php?entree=chrestomathie&valider=Valider ; page consultée le 18 novembre 2014. Transcription API proposée : [kʁɛ.stɔ.ma.siː].
  9. fac-similé en ligne procuré par http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k39804b/f828.image.r=.langFR

Néerlandais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du grec ancien χρηστομάθεια, khrêstomátheia (« savoir utile »).

Nom commun [modifier]

chrestomathie \Prononciation ?\

  1. Chrestomathie, anthologie.

Variantes orthographiques[modifier]


Prononciation[modifier]