colza

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1664)[1] En moyen français colzat ; (1762) colza, issu du néerlandais koolzaad (« semence de chou », « colza »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
colza colzas
\kɔl.za\
Champs de colza en Chine

colza \kɔl.za\ masculin

  1. (Botanique) (Agriculture) Plante de la famille des Brassicacées, largement cultivée en Europe, dont la graine fournit une huile pour divers usages, dont l'alimentation, et les tourteaux, riches en protéines, peuvent nourrir le bétail.
    • Pauvre bonhomme, d’ailleurs, qui sans les colzas de l’an passé, eût été bien embarrassé de payer ses arrérages, — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
    • Les colzas en fleur mettaient de place en place une grande nappe jaune ondulante d’où s’élevait une saine et puissante odeur, une odeur pénétrante et douce, portée très loin par le vent. — (Guy de Maupassant, La maison Tellier, 1881, collection Le Livre de Poche, page 29.)
    • On eût dit qu’il y avait dix lampes allumées, tant ce feu était clair et brillant, et, pourtant, il ne semblait fait ni de bois, ni de tourbe, ni de paille, ni de feuilles sèches, mais bien de grosses pierres noires, qui brûlaient comme des tiges de colza. — (Charles Deulin, La Marmite du diable)
    • Ainsi, nous cultivons facilement beaucoup de froment, de colza, etc., dans nos champs, parce que les graines sont en excès considérable comparativement au nombre des oiseaux qui viennent les manger. — (Charles Darwin L’Origine des espèces, chapitre III)
    • Parmi les plantes oléagineuses, on cultive le colza et la navette, et, parmi les plantes textiles, le chanvre et le lin. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 101)
    • Bien que nous parlions de céréaliculteur, il faut se rappeler que l'exploitant de la Plaine ne pratique aucunement la monoculture des céréales. Si l'essentiel de son revenu est procuré par les grains, le reste provient de cultures industrielles, tel le colza, et de l’élevage rendu possible par l'extension des prairies artificielles. — (Gabriel Désert, Une société rurale au XIXe siècle: les paysans du Calvados, 1815-1895, Arno Press, 1977, p. 619)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du français colza.

Nom commun [modifier le wikicode]

colza

  1. (Botanique) colza.

Synonymes[modifier le wikicode]

Espagnol[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du français colza[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
colza
\Prononciation ?\
colzas
\Prononciation ?\

colza \Prononciation ?\ féminin

  1. (Botanique) colza.
    • El aceite de la colza no es comestible.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. « colza », dans Diccionario de la Real Academia Española, 23e édition

Italien[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du français colza[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

colza \kɔl.t͡sa\ féminin

  1. (Botanique) colza.

Dérivés[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • colza sur l’encyclopédie Wikipédia (en italien) Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  1. « colza », dans Treccani, Dictionnaire, encyclopédie et thésaurus italien en ligne → consulter cet ouvrage