comme il faut

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : comme-il-faut

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de comme et de falloir.

Locution adverbiale [modifier le wikicode]

comme il faut \kɔ.m‿il.fo\Note : Le verbe falloir s’y conjugue en temps et en mode.

  1. De la manière dont il convient que les choses soient faites, correctement, normalement, régulièrement, proprement, avec soin, en prenant garde.
    • Il lui semble toujours songer. Il ne peut réfléchir à rien, comme il faudrait, il est comme stupide (les vingt-quatre premières heures). — (Georg Adolf Weber, Exposition systématique des effets pathogénétiques purs de tous les remèdes, traduit et publié par le docteur Peschier, Genève et Paris : Abraham Cherbulinz, 1833, page 17)
    • — Oui, faut se consoler, Claudie. Tout ça ne t’empêche pas d’être une bonne fille, qui travaille bien, et qui peut encore être aimée d’un homme comme il faut. (Note de bas de page de l'édition de 1844 : Un homme comme il faut ne veut pas dire, dans la bouche de nos filles, un homme bien né ou bien élevé, mais un honnête homme.) — (George Sand, Jeanne, 1844)
    • Vous le croyez d'autant plus qu'elle a sondé votre cœur et votre esprit d'une main délicate, elle vous a demandé vos secrets; car la femme comme il faut paraît tout ignorer pour tout apprendre, il y a des choses qu’elle ne sait jamais. — (Honoré de Balzac, La femme comme il faut, dans Les Français peints par eux-mêmes, Paris : Lécrivain et Toubon, 1860, volume 1, page 324)
    • Ma mère ne se contente pas de me recommander la chasteté pour les mots, elle veut que je joigne l’élégance à la pudeur.
      Elle a eu l’idée de me faire donner des leçons de « 
      comme il faut. » — (Jules Vallès, L’Enfant, G. Charpentier, 1889)
    • Les passants cherchent des yeux la roulotte de saltimbanque, la hotte de chiffonnier d’où ils doivent être échappés ; les chiens comme-il-faut s’éloignent d’eux. — (Léon Frapié, Le sou, dans Les contes de la maternelle, 1910, éditions Self, 1945, page 179)
    • Pour que son plan n’échoue pas au dernier moment, Arlette charge deux commissaires, des petits jeunes gens bien « comme il faut », de garder ses chaises. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 171)
    • D'abord il a critiqué : la maison n’était pas faite comme il fallait, le chauffage ce n’était pas ça, la porte d’entrée, les serrures il fallait tout modifier. — (Joëlle Perelberg, Toujours j’aimerai la mer, Éditions Publibook, page 93)
    • L’immeuble de Clémence était comme il fallait – très simple et d’autrefois, meulière et pierre bise, près de la voie ferrée. — (Philippe Delerm, Il avait plu tout le dimanche, Mercure de France, 1998, page 62)
    • – C'est un grand malheur, dit mademoiselle Sage. C'est un homme si comme il faut. — (Alexandre Vialatte, Fred et Bérénice, Le Rocher, 2007, page 131)
    • Forcément, ce type d’idée ne facilite pas les convictions tranchées, bien binaires comme il faut. — (La Quadrature du Net, Un tiers médiaire, 17 octobre 2018 → lire en ligne)
  2. Complètement, franchement, voire en excès.

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Locution adjectivale [modifier le wikicode]

comme il faut \kɔ.m‿il.fo\ invariable

  1. Convenable, bienséant, correspondant aux attentes de la société.
    • Avec des airs comme il faut.
    • L’établissement, unique dans la petite ville, était assidûment fréquenté. Madame avait su lui donner une tenue si comme il faut. — (Guy de Maupassant, La maison Tellier, 1881, réédition Le Livre de Poche, page 15)
    • C’était chez une cousine germaine de Mme Zoppi, une personne très comme il faut, la veuve d’un agent voyer, ayant des petites rentes. — (Elsa Triolet, Le premier accroc coûte deux cents francs, 1944, réédition Cercle du Bibliophile, page 189)
    • La Biffe, cette redoutable largue du Biffon, qui se dérobe encore à toutes les recherches de la police, à la faveur de ses déguisements en femme comme il faut, était libre. — (Honoré de Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes, 1838-1847, quatrième partie)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Emprunté au français comme il faut.

Locution adjectivale [modifier le wikicode]

comme il faut \Prononciation ?\

  1. Convenable, comme il faut.
    • In his autobiography Lev Tolstoy affectionately and critically sums up his own adolescent view: the whole world for aristocratic boys was divided between people who were comme il faut and those who were not. — (Svetlana BoymCommon Places: Mythologies of Everyday Life in Russia, Harvard University Press, 2009, p. 57)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]