comme il faut

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : comme-il-faut

Français[modifier]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution adverbiale [modifier]

comme il faut \Prononciation ?\Note : Le verbe falloir s'y conjugue en temps et en mode.

  1. De la manière dont il convient que les choses soient faites, correctement, normalement, régulièrement, proprement, avec soin, en prenant garde.
    • Vous le croyez d'autant plus qu'elle a sondé votre cœur et votre esprit d'une main délicate, elle vous a demandé vos secrets; car la femme comme il faut parait tout ignorer pour tout apprendre, il y a des choses qu'elle ne sait jamais, […]. — (Honoré de Balzac, La femme comme il faut, dans Les Français peints par eux-mêmes, Paris : Lécrivain et Toubon, 1860, vol.1, p.324)
    • D'abord il a critiqué : la maison n'était pas faite comme il fallait, le chauffage ce n'était pas ça, la porte d'entrée, les serrures il fallait tout modifier. — (Joëlle Perelberg, Toujours j'aimerai la mer, Éditions Publibook, p.93)
    • Il lui semble toujours songer. Il ne peut réfléchir à rien , comme il faudrait, il est comme stupide (les vingt-quatre premières heures). — (Georg Adolf Weber, Exposition systématique des effets pathogénétiques purs de tous les remèdes, traduit et publié par le docteur Peschier, Genève et Paris : Abraham Cherbulinz, 1833, p.17)
  2. Complètement, franchement, voire en excès.

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Anglais[modifier]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier]

Emprunté au français.

Locution adjectivale [modifier]

comme il faut

  1. Convenable, comme il faut.
    • In his autobiography Lev Tolstoy affectionately and critically sums up his own adolescent view: the whole world for aristocratic boys was divided between people who were comme il faut and those who were not. — (Svetlana BoymCommon Places: Mythologies of Everyday Life in Russia, Harvard University Press, 2009, p. 57)

Variantes orthographiques[modifier]