commercial

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin commercialis.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin commercial
\kɔ.mɛʁ.sjal\
commerciaux
\kɔ.mɛʁ.sjo\
Féminin commerciale
\kɔ.mɛʁ.sjal\
commerciales
\kɔ.mɛʁ.sjal\

commercial \kɔ.mɛʁ.sjal\ masculin

  1. Qui a rapport au commerce, à la vente comme à l’achat.
    • Eh bien, maître René ! dit-il, comment vont les affaires commerciales ? — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. VI)
    • Mais ces belles futaies représentent une valeur commerciale qui a mis en appétit la convoitise du spéculateur, déjà riche de capital, plus riche encore en audace et en influence. — (Thomas Couët, Le bois, voilà l’ennemi !, Revue Franco-Américaine, 1909)
    • En outre la réclame commerciale et industrielle, voire même la propagande politique, se sont emparées de l’image et de ses dérivés, les considérant comme des moyens puissants autant qu’avantageux. — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1895, éd. 1923)
    • Pour que le vol transatlantique soit un succès commercial, il faudra développer à la fois la vitesse et la sécurité. Seul l’avenir pourra résoudre ce problème. — (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • Plus de la moitié de ces hauts salaires sont des cadres administratifs ou commerciaux : leur poids parmi les très hauts salaires s’est accru de 8 points en 10 ans. — (INSEE, Partage de la valeur ajoutée, partage des profits et écarts de rémunérations en France, mai 2009)
    • C'est ce qui explique à la fois le caractère rachitique du secteur commercial créé par les petits colporteurs et boutiquiers chinois, et son développement à pas de tortue. — (Hai Quang Ho, Histoire économique de l'île de la Réunion (1849-1881), page 288, L'Harmattan, 2004)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Modèle:fr-al commercial \kɔ.mɛʁ.sjal\ masculin (pour une femme, on dit commerciale)

  1. Personne chargée de la clientèle.
    • La justice française vient de trancher : des commerciaux de la société Ricard ont le droit de se plaindre de l’alcoolisme consubstantiel à l’exercice de leur métier. — (Renaud Lecadre, Chez Ricard, la révolte des saouls fifres, dans Libération (journal) du 18 juillet 2011, p. 15)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
commercial
\kɔ.mɛʁ.sjal\
commerciaux
\kɔ.mɛʁ.sjo\

commercial \kɔ.mɛʁ.sjal\ masculin

  1. (Canada) (Populaire) Publicité.
    • Avant le magnétoscope, on ne pouvait pas sauter les commerciaux.

Notes[modifier le wikicode]

Ce terme est d’inspiration anglaise, et est à ce titre critiqué par le Bureau de la traduction du gouvernement du Canada , qui recommande d'y substituer publicité, annonce ou message publicitaire.

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin commercialis.

Adjectif [modifier le wikicode]

commercial \Prononciation ?\

  1. Commercial.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
commercial
\Prononciation ?\
commercials
\Prononciation ?\

commercial \Prononciation ?\

  1. Publicité, pub, annonce.

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Notes[modifier le wikicode]

Un commercial paraît à la radio ou à la télévision. Un advertisement est plus général (journaux, affiches, etc.).

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]