conscrit

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin conscriptus, participe passé de conscribere (« inscrire sur une liste, enrôler »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
conscrit conscrits
\kɔ̃s.kʁi\
Photographie en noir et blanc montrant un groupe de jeunes hommes enrubannés.
Un groupe de conscrits.

conscrit \kɔ̃s.kʁi\ masculin (pour parler d’une femme, il existe le mot conscrite)

  1. Personne appelée, par voie de conscription, au service militaire.
    • […], et quand arriva le jour du tirage, le jeudi matin, j’étais tellement pâle, tellement défait, que les parents de conscrits enviaient en quelque sorte ma mine pour leur fils. — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • J’arrive à Longwy le jour du conseil de révision et je vois, circulant dans les rues, des bandes de proprets conscrits, enrubannés de la tête au pieds et se démenant comme des gaillards nullement mécontents de leur sort. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • J'avais été beaucoup plus rarement bombardé du haut des airs, et je me trouvai, devant ce danger-là, presque aussi béjaune que mes conscrits. — (Marc Bloch, L'étrange défaite : La déposition d’un vaincu, 1940, FolioHistoire Gallimard, 1990, page 86)
    • Au mois de janvier, avec les dix-huit garçons de son village, nés comme lui en 1934, ses conscrits, il avait fait le tour, dix-huit jours durant, de toutes les fermes pour quêter les fonds nécessaires au grand banquet qui s’était célébré le dix-neuvième jour. Autant de jours de quête que de conscrits dans la commune, telle est la coutume en Bresse. — (Roger Vailland, 325.000 francs, 1954, réédition Le Livre de Poche, page 73)
    • L’année de conscrit est pleine de loisirs. Tout le village respecte cette floraison qui n’a lieu qu’une fois dans la vie. Les voisins donnent un coup de main au père dont le garçon fait le conscrit. — (Roger Vailland, 325.000 francs, 1954, réédition Le Livre de Poche, page 76)
  2. Personne née la même année.
    • Si tu es de Nomana, tu connais forcément Ambrogio Riva, le sous-lieutenant Ambrogio Riva, de la classe 1921 ?
      – Oui, c'est mon conscrit. Je le connais mais je ne lui ai jamais parlé.
      — (Eugenio Corti, Le Cheval rouge, 1983)
  3. (Figuré) Homme inexpérimenté.
    • C’est un conscrit.
  4. (Argot polytechnicien) (Argot des Gadz’Arts) Élève de première année à l’École polytechnique.

Notes[modifier le wikicode]

  • Jusque récemment, le mot conscrite n’était pas utilisé.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin conscrit
\kɔ̃s.kʁi\

conscrits
\kɔ̃s.kʁi\
Féminin conscrite
\kɔ̃s.kʁit\
conscrites
\kɔ̃s.kʁit\

conscrit \kɔ̃s.kʁi\ masculin

  1. Inscrit.
    • Celui donc qui déclare sa fidélité à la constitution, la déclare à la forme du gouvernement qui y est proposé : sa déclaration est conscrite dans cette forme.
  2. Enrôlé pour servir.
    • Pères conscrits, terme par lequel les Romains désignaient les membres de leur Sénat.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus conscrit figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : conscrit.

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe conscrire
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
conscrit
Indicatif Présent
il/elle/on conscrit
Imparfait
Passé simple
Futur simple

conscrit \kɔ̃s.kʁi\

  1. Participe passé masculin singulier de conscrire.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de conscrire.

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]