coupe-coupe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : coupecoupe

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Vient de la forme verbale coupe (de couper à l'infinitif) avec redoublement expressif. Introduit dans le dictionnaire Larousse de 1929.[1]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
coupe-coupe coupe-coupes
\kup.kup\

coupe-coupe \kup.kup\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. Grand sabre utilisé dans les pays tropicaux.
    • Hé ouais j’fais d’l’art
      Comme d’autres égorgent un porc
      J’y vais au coupe-coupe
      J’continuerai jusqu’à la mort
      — (Stupeflip, Mon style en crrr sur l’album Stup Religion, 2005)
  2. (Figuré) (Psychologie) Idée castratrice.
    • Le lacanien vit dans l’angoisse. À chaque détour du discours théorique, auprès du zéro de Frege, du néant hégélien, ou à l’ombre de son propre phallus magique, le père Lacan est embusqué avec son coupe-coupe. — (François George, L’Effet ’Yau de Poêle de Lacan et des lacaniens, Hachette, 1979, page 59)
Note[modifier]
Invariable au pluriel selon de nombreux dictionnaires dont, entre autres, le Larousse, le CNRTL, Bertrand Boutin au Canada, Bordas.

Variantes orthographiques[modifier]

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]