crispation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de crisper, avec le suffixe -ation.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
crispation crispations
\kʁis.pa.sjɔ̃\

crispation \kʁis.pa.sjɔ̃\ féminin

  1. Resserrement par lequel certaines choses se contractent en se ridant à la surface.
  2. (Médecine) Contraction qui se produit dans les entrailles, dans les nerfs, etc.
    • Je sentais l'intensité du courant grandir et à mesure ma gorge, mes mâchoires, tous les muscles de mon visage, jusqu'à mes paupières se contacter dans une crispation de plus en plus douloureuse. — (Henri Alleg, La Question, 1957)
  3. (Par hyperbole) (Familier) Ce qui cause une vive impatience.
    • Le premier ministre ukrainien, Denys Chmyhal, a appelé dimanche l’Allemagne à renforcer son soutien militaire à l’Ukraine, tout en reconnaissant les efforts déjà accomplis, lors d’un déplacement à Berlin qui tourne la page de récentes crispations entre les deux pays. — (journal 20 minutes, édition Paris-IDF, 5 septembre 2022, page 4)
    • Toute petite, elle a senti que sa mère était une triste déchue ; dès lors, elle l’a aimée davantage et elle a contracté pour jamais une crispation farouche, une sorte de rancune contre le monde en général. — (Léon Frapié, L’orpheline, dans Les contes de la maternelle, éditions Self, 1945, page 53)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]