croquant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Croquant

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Adjectif 1, nom 1) Participe présent adjectivé et substantivé de croquer.
(Nom 2) De l’occitan croucant[1][2] — la jacquerie des croquants est méridionale — d’origine discutée :
  1. Selon Théodore Agrippa d'Aubigné, du Crocq, dans le Limousin : « La petite guerre des croquans, ainsi nommez, pour ce que la premiere bande qui prit les armes fut d'une paroisse nommée Croc de Limousin » (Histoire universelle depuis 1550 jusqu’en 1601, 1630) ; contre cette hypothèse, le fait que la variantes croquart[3] est attesté en ancien français dans la chronique de Jean Froissart (1337 - 1404) ;
  2. De crouca (« accrocher, croquer, accroupir ») car les paysans pillaient, rançonnaient[1] ou, d'après de Thou[4], parce que les paysans révoltés criaient : « aux croquants ! », c'est-à-dire à ceux qui croquaient, mangeaient les pauvres gens, c’est-à-dire la noblesse exploitatrice et les seigneurs, par dérision, leur retournèrent l'appellation[1].
  3. De l’occitant couroc[2] (« corvée »), lui-même apparenté à croc.

Adjectif 1[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin croquant
\kʁɔ.kɑ̃\
croquants
\kʁɔ.kɑ̃\
Féminin croquante
\kʁɔ.kɑ̃t\
croquantes
\kʁɔ.kɑ̃t\

croquant \kʁɔ.kɑ̃\

  1. Qui croque sous la dent.
    • Biscuit croquant.
    • Tourte croquante.

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun 1[modifier]

Singulier Pluriel
croquant croquants
\kʁɔ.kɑ̃\

croquant \kʁɔ.kɑ̃\ masculin

  1. (Pâtisserie) Biscuit sec croquant, souvent aux amandes.
    • Un croquant aux amandes.
  2. (Anatomie) Partie cartilagineuse du pavillon de l'oreille.
    • L'auteur dramatique […] la baisa [l'actrice] sur le croquant de l'oreille, par égard pour le maquillage (Coppée, Contes rap.,1889

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Nom commun 1[modifier]

Singulier Pluriel
croquant croquants
\kʁɔ.kɑ̃\

croquant \kʁɔ.kɑ̃\ masculin

  1. (Histoire) (Vieilli) Paysan révolté en Limousin, en Périgord et en Quercy, à la fin du XVIe et au commencement du XVIIe siècle.
    • La jacquerie des croquants.
    • Les croquants, malheureux paysans français à qui les soldats du roi Henri faisaient la guerre pour n'avoir pu payer la taille. (Gérard de Nerval, Nouv. et fantais., 1855)
  2. (Par extension) Paysan, gueux, manant, misérable.
    • Un croquant, un cul terreux. (Benjamin, Gaspard, 1915)
    • [Le marquis à Mouchette] − Procédons par ordre : que me reproches-tu ? T'ai-je jamais caché que, dans ma vieille bicoque à poivrières, je n'étais pas moins gueux qu'un croquant ? (Georges Bernanos, Sous le soleil de Satan, 1926)
    • Une douzaine de jeunes gens entouraient une sorte de croquant endimanché, coiffé d'un chapeau melon qui roulait des yeux ahuris et s'efforçait d'éviter la bousculade systématique dont il se voyait l'objet. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, p. 94)
    • Elle est à toi cette chanson
      Toi l'étranger qui sans façon
      D'un air malheureux m'as souri
      Lorsque les gendarmes m'ont pris
      Toi qui n'as pas applaudi quand
      Les croquantes et les croquants
      Tous les gens bien intentionnés
      Riaient de me voir emmené
      (Georges Brassens, L’Auvergnat)

Adjectif 2[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin croquant
\kʁɔ.kɑ̃\
croquants
\kʁɔ.kɑ̃\
Féminin croquante
\kʁɔ.kɑ̃t\
croquantes
\kʁɔ.kɑ̃t\

croquant \kʁɔ.kɑ̃\

  1. Relatif à Colombier, commune française située dans le département de la Loire.
  2. Relatif à Crocq, commune française située dans le département de la Creuse.

Forme de verbe[modifier]

Conjugaison du verbe croquer
Participe Présent croquant
Passé

croquant \kʁɔ.kɑ̃\

  1. Participe présent de croquer.

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  1. a, b et c « croquant », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage
  2. a et b Frédéric Mistral, Lou Tresor dóu Félibrige ou Dictionnaire provençal-français embrassant les divers dialectes de la langue d’oc moderne, 1879
  3. Frédéric GodefroyDictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du IXe au XVe siècle, édition de F. Vieweg, Paris, 1881-1902 → consulter cet ouvrage
  4. « croquant », dans Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872-1877 → consulter cet ouvrage

Picard[modifier]

Étymologie[modifier]

Voir croquant (« cartilage de l’oreille ») et le tchèque chrupavka.

Nom commun[modifier]

croquant \Prononciation ?\ masculin

  1. (Anatomie) Cartilage.

Apparentés étymologiques[modifier]

Références[modifier]

  • Jean-Baptiste Jouancoux, Études pour servir à un glossaire étymologique du patois picard, 1880, vol. I